Le numérique pour améliorer l’accompagnement des jeunes

Le réseau MedNC publie un guide des bonnes pratiques numriques

couv_guide_bpnum_2020
©Maksym Kaharlytsky

le 30 avril 2021

L’année 2020, avec ses confinements multiples, ses fermetures d’écoles et leurs conséquences sur le décrochage scolaire de milliers de jeunes dans le monde, a mis à l’épreuve les systèmes éducatifs de nombreux pays. Cette situation sans précédent a toutefois conduit un grand nombre d’acteurs de l’insertion et de la formation à rechercher, et souvent à trouver, des solutions innovantes pour continuer à accompagner les jeunes en dépit des circonstances, notamment grâce au recours à des outils numériques. Ce sont quelques-unes de ces solutions que le réseau MedNC a rassemblé dans le guide qui paraît aujourd’hui.

 

 

Intitulé « Recourir au numérique pour mieux accompagner les jeunes en difficulté d’insertion en Méditerranée», ce document propose aux professionnels de l’insertion et de la formation professionnelle des pistes pour approfondir ou développer leurs usages des outils numériques dans leurs activités d’accompagnement

Télécharger le guide de bonnes pratiques numériques du réseau MedNC


Regarder au-delà de la crise sanitaire

Bien que ce guide ait vu le jour dans les circonstances particulières de la pandémie de Covid-19, les pratiques, outils et recommandations qui y sont proposés ont bien vocation à s’appliquer dans des contextes plus ordinaires.

Loin de présenter le numérique comme une solution unique et absolue, ou de prôner l’enseignement uniquement à distance, ce document entend au contraire compléter des modalités d’accompagnement en présentiel en tirant de profit de l’interactivité et de du dynamisme des nouvelles technologies.

On y parle par exemple, d’utiliser la vidéo et l’audio non seulement pour disséminer des contenus de formations, mais pour proposer des modalités de contrôles ludiques et innovantes à ses apprenants, qui leur permettront de mobiliser d’autres compétences. Ou encore, de l’utilisation d’une plateforme de quizz interactifs, pour permettre à ses apprenants de réviser leurs connaissances théoriques en marge des heures de cours, d’une manière plus mobilisant.


Le numérique : une source d’opportunités mais aussi et surtout d’inégalités

Les nouvelles technologies sont porteuses d’enjeux toujours plus importants en matière d’insertion et d’employabilité des jeunes. Les filières en lien avec les nouvelles technologies demeurent extrêmement porteuses – en particulier dans les pays du sud de la Méditerranée – tandis que le manque de compétences de numérique de base constitue un obstacle de plus en plus systématique à l’emploi.

Dans la mesure où il dresse les besoins principaux en matière d’équipements et de compétences numériques et suggère des initiatives à appuyer, nous espérons que ce guide résonnera aussi auprès de partenaires techniques et financiers.


Qu’est-ce que contient de guide ?

Couverture du guide de bonnes pratiques numériques de MedNCCe guide est issu d’une vaste consultation menée au cours de l’été 2020, auprès des partenaires et membres du réseau MedNC ainsi que de plusieurs responsables de programme de l’IECD dans le monde.
Il est construit autour de 4 grandes thématiques : se doter et doter ses bénéficiaires d’équipements connectés ; acquérir des compétences numériques ; garder le lien malgré la distance et intégrer le numérique dans ses modules de formation.

Pour chacune d’entre-elles, il présente : des bonnes pratiques et des retours d’expériences concrets, proposés par les acteurs de terrain interrogés ; des outils numériques en tout genre : logiciels, plateformes de ressources, sites web et applications ; qui répondent à ces problématiques. Ces derniers sont également à retrouver dans un fichier Excel dédié.

Notre souhait est évidemment que ces ressources puissent être utiles au plus grand nombre, et modestement contribuer à une meilleure inclusion numérique, et in fine, à une meilleure intégration des jeunes décrocheurs scolaires en Méditerranée, et au-delà.


Nos remerciements vont à la Fondation Drosos (www.drosos.org) dont le soutien a rendu possible la réalisation de cette publication.